Big Brother is watching you…

(5)

Ci-dessusNest 01, Installation urbaine, Prague, 2011

 

Ce sont de curieux oiseaux que met en scène l’artiste tchèque Jakub Geltner dans ses séries intitulées Nests (« nids »). Placées ainsi dans l’espace public, les caméras de surveillance et les antennes paraboliques deviennent presque vivantes !

 

(6)

Ci-dessusNest 02, Church of the Holy Spirit, Liběchov, République Tchèque, 2011

 

L’artiste affirme que son travail reflète « l’infection » des bâtiments et des structures par les nombreux objets qui s’y greffent, qui y poussent presque naturellement, alors qu’ils n’étaient pas prévus dans les plans des architectes.

Jakub Geltner s’étonne en particulier de la disposition de ces éléments ajoutés par l’homme à l’espace urbain. Ces éléments interfèrent avec les façades typiques des bâtiments, et ils sont disposés de façon aléatoire, quasi-organique. Cela lui rappelle le caractère justement imprévisible, hasardeux, de l’activité humaine en général.

 

(10)

Ci-dessus : détail de Nest 04, Sokolov, République Tchèque, 2012

 

A travers ces installations de « Nids », il cherche à montrer à quel point ces ajouts d’objets à l’espace urbain peuvent devenir absurdes. C’est cette absurdité qui l’intéresse.

 

(7)

 Ci-dessusNest 03, Ostrava City, 2011

Dans sa dernière installation qui date de cette année, il pousse la comparaison des caméras à des oiseaux jusqu’au bout en les mettant en scène sur un rocher, le long de la plage !

(8)

Ci-dessus : Nest 05, Aarhus, Danemark, 2015

Categories: Installation

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>