Dismaland, un parc d’attraction familial déconseillé aux enfants.

1

Le nom « Dismaland » ressemble à une version de cauchemar de Disneyland. Ce n’est pas loin de la vérité…. Le 21 août 2015, un parc de plus d’un hectare a ouvert au Royaume-Uni. Son nom : « Dismaland« . Son auteur : le plus connu et le plus anonyme des street artists, Banksy.

Ce « Bemusement Park » (« parc de la perplexité »), « la nouvelle attraction touristique la plus décevante du Royaume-Uni », est situé dans la région de Bristol. En prenant le contrepied de Disney, le parc présente une vision moins flatteuse de la société. Il a été bâti dans le plus grand secret par l’artiste, et représente sa plus importante exposition à ce jour.

Ce projet a en effet réuni pas moins de 58 artistes du monde entier dont les œuvres sont exposées dans le parc aux côtés de celles de Banksy, qui est ainsi à la fois présent comme exposant et commissaire d’exposition. On y retrouve des créations d’artistes contemporains comme Damien Hirst ou Mike Ross. Banksy décrit ce projet comme une tentative plus que sérieuse de réunir les artistes actuels les plus en pointe, et insiste sur le fait que ce n’est pas une exposition de street art.

Voilà un extrait d’une visite de ce parc d’attraction « familial, mais déconseillé aux enfants ».

Les membres du "staff" sont volontairement  moroses, et ne sont ni serviable, ni informatifs.

Les membres du « staff » sont volontairement moroses, et ne sont ni serviables, ni informatifs.

 

"Dismaland"

Un fourgon blindé anti-émeute de la police, muni d’un toboggan pour enfants.  

 

L'entrée du parc, et un membre du "staff"

L’entrée du parc, et un membre du « staff »

 

Les visiteurs entrent en traversant ce poste de sécurité en carton, une œuvre de l'artiste Bill Barminski, complétée par des agents de sécurité impassibles et désintéressés

Les visiteurs entrent en traversant ce poste de sécurité en carton, une œuvre de l’artiste Bill Barminski, complétée par des agents de sécurité impassibles.

Big Rig Jig, une sculpture de l'artiste américain Mike Ross, construite à partir de deux camions de pétrole recourbés pour former une sorte de "S" qui rappelle le symbole du dollar américain. Les visiteurs peuvent l'escalader de l'intérieur.

Big Rig Jig, une sculpture de l’artiste américain Mike Ross, qui dépassait depuis plusieurs jours les murs du parc et avait été identifiée. Elle a été  construite à partir de deux camions de pétrole recourbés pour former une sorte de « S » qui rappelle le symbole du dollar américain. Les visiteurs peuvent escalader l’œuvre de l’intérieur !

 

Une sculpture originale de Banksy qui montre une femme attaquée par des mouettes.

Une sculpture originale de Banksy qui montre une femme attaquée par des mouettes.

 

Un manège un peu particulier où se côtoient des chevaux décorés et des boîtes en carton marquées "lasagne"

Un manège un peu particulier où se côtoient des chevaux décorés et des boîtes en carton marquées « lasagne »

 

Cette œuvre de Banksy, a suscité un vif débat dès sa présentation, car elle semble faire référence à la mort de la princesse Diana. Elle présente le cadavre d'une princesse dépassant d'un carrosse renversé, et éclairé par les flashs des paparazzis qui l'entourent.

Cette œuvre de Banksy, a suscité un vif débat dès sa présentation, car elle semble faire référence à la mort de la princesse Diana. Elle présente le cadavre d’une princesse dépassant d’un carrosse renversé, et éclairé par les flashs des paparazzis qui l’entourent.

 

A Dismaland, il y a même un "Sea World", un parc aquatique : Banksy fait surgir un orque d'une cuvette de toilette.

A Dismaland, il y a même un « Sea World », un parc aquatique : Banksy fait surgir un orque d’une cuvette de toilette…

 

Un "trou à selfies".

Un « trou à selfies ».

 

Au lieu de se faire croquer le portrait, les visiteurs auront la possibilité de se faire dessiner de dos...

Au lieu de se faire croquer le portrait, les visiteurs auront la possibilité de se faire dessiner de dos…

Le parc sera ouvert jusqu’au 27 septembre, l’entrée coûte £3. Tout au long de cette période, des concerts auront lieu chaque samedi soir : le groupe Massive Attack, également originaire de Bristol, se produira par exemple le 25 septembre.

A gauche, la brochure du parc. A droite, une membre du personnel du parc lors de l'ouverture du parc à la presse.

A gauche, la brochure du parc. A droite, une membre du personnel du parc lors de l’ouverture du parc à la presse.

 

Il ne serait apparemment pas évident de trouver la sortie !

Il ne serait apparemment pas si facile de trouver la sortie !

 

Categories: Uncategorized

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>