Mosaïque 2.0

Jim Bachor - Trash #1

Quand on parle de mosaïques, vous pensez plutôt à des profils de dieux grecs ou romains, aux couleurs fades ?

Bonne nouvelle : l’artiste américain Jim Bachor a décidé de remettre la mosaïque au goût du jour !

 

Italian Sausage, 2012. 28 x 36 cm, émaux.

 

Jim Bachor utilise cette technique très ancienne, avec des sujets tout à fait contemporains, issus de l’alimentation quotidienne des pays occidentaux : cornet de frites McDonald’s, barquette de viande sous vide, paquet de céréales Kellog’s, tasse de café estampillée Starbucks… Il fait intervenir des marques iconiques dans ses œuvres, pour mieux les ancrer dans la culture populaire.

Il s’amuse également à reprendre les codes traditionnels de la mosaïque antique et byzantine,  pour les détourner, comme ici avec ces auréoles autour de la tasse de café ou des frites, dans sa série « Holy » (« Saint »).

 

Mosaïque représentant l'empereur Justinien Ier, VIe siècle. Basilique Saint-Vital de Ravenne, Italie

Mosaïque représentant l’empereur Justinien Ier, VIe siècle. Basilique Saint-Vital de Ravenne, Italie

 

Il revisite ainsi l’histoire de l’art, lui qui se dit passionné d’époques anciennes ! Pour d’autres œuvres, il s’inspire également de fresques antiques retrouvées dans la ville de Pompéi en Italie…

 

« Je crée des mosaïques qui parlent de choses modernes avec une voix ancienne. Mon travail enferme dans le mortier des concepts inattendus, tirés du présent. »

 

 

Retrouvez toutes les œuvres de Jim Bachor sur son site ou son compte Instagram

 

 

Categories: Détournement, Uncategorized

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>